Qu’est-ce qu’une psychanalyse ?

La psychanalyse permet d’aller mieux par une meilleure connaissance de soi. Cela signifie remonter à votre enfance pour comprendre comment vous vous êtes construit dans votre relation aux autres et donc en premier lieu dans votre relation à votre mère, votre père, vos frères et sœurs. Si vous ne comprenez pas pourquoi certains problèmes se répètent dans votre vie ; échecs amoureux, amicaux ou sociaux, angoisses récurrentes ; c’est en partie par ce que vous ignorez d’où ils viennent. Vous ignorez votre propre histoire enfouie dans votre inconscient. En parlant avec le psychanalyste vous pourrez retrouver ces souvenirs inconscients et vous réapproprier votre vécu qui remonte à la vie intra-utérine.

La méthode psychanalytique a été inventée par Freud.  Elle s’appuie sur en premier lieu sur le travail avec l’inconscient, le transfert, l’analyse des rêves, la règle de l’association libre. L’inconscient c’est ce que vous pensez sans le savoir, ce qui vous pousse à agir sans que vous l’ayez décidé. C’est une mémoire enfouie dans le corps et l’esprit, dont on peut suivre les traces. Pour Jung c’est un guide précieux vers nous même qui s’exprime dans les rêves.

La découverte de l’inconscient est un voyage passionnant vers nous- même. Peu à peu nous découvrons notre « vrai self » selon l’expression de Winnicott. Nous nous défaisons de nos oripeaux pour nous mettre à nu et créer de nouveaux vêtements qui nous ressemblent.

Psychanalyse et psychothérapie : quelle différence ?

La psychanalyse est un type particulier de psychothérapie au même titre que la psychologie, la thérapie comportementale ou la gestalt-thérapie. Elle est une psychothérapie par ce qu’ qu’elle s’occupe de soigner l’âme. La psychanalyse comme toute psychothérapie permet d’aller mieux, d’être moins déprimé, d’avoir de meilleures relations amoureuses, de meilleures relations professionnelles, d’avoir une meilleure estime de soi. En ce sens il n’y pas de différence entre psychanalyse et psychothérapie.

Mais la spécificité de la psychanalyse est de vous faire remonter aux causes passées de vos problèmes pour comprendre vos difficultés présentes. Une thérapie comportementale ne vous permettra pas de comprendre les causes de vos problèmes mais travaillera moins en profondeur. Vous pourrez essayer de modifier les habitudes comportementales qui vous font souffrir par exemple comme par exemple la peur de l’avion. Mais cette angoisse liée à l’avion ne fera que se déplacer sur un autre symptôme comme par exemple une agoraphobie. Alors que gràce à la psychanalyse, votre timidité pourra complètement disparaître par ce que vous saurez d’où elle vient.

La psychanalyse que je pratique est une psychanalyse intégrative et moderne. Je ne me sens pas obligée de respecter une certaine orthodoxie comme par exemple l’obligation pour le patient d’être allongé et de ne pas voir le visage du psychanalyste, le fait de d’oublier le corps pour ne se centrer que sur la parole, le fait pour le psychanalyste de ne pas parler.

Je considère que le corps est à prendre en compte dans la cure analytique comme le disait Reich élève de Freud. Le corps et l’esprit ne vont pas l’un sans l’autre. Je propose donc aussi une approche psychocorporelle. Je considère que le patient ne doit pas être face à un mur froid mais qu’il doit au contraire recevoir une écoute chaleureuse. Je pense qu’une parole psychanalytique doit s’échanger d’humain à humain.

Pourquoi faire une psychanalyse ?

Vous ne savez pas pourquoi faire une psychanalyse ? En comprenant mieux qui vous êtes, vous irez mieux, vous retrouverez un sentiment d’unité, une meilleure estime de vous-même. Vous trouverez aussi en la personne du psychanalyste une aide, une écoute sans jugement moral bref une relation humaine vraiment positive.

Si vous souffrez de problèmes répétitifs sans pouvoir les résoudre malgré toute votre volonté : épisodes dépressifs, sentiment de nullité personnelle, angoisses, burn-outs, angoisses ; la psychanalyse vous aidera à changer en profondeur. Un changement en profondeur demande du temps. Cette démarche va à l’encontre du coaching et des thérapies brèves qui définissent un résultat rapide et connu d’avance selon des critères qui ne prennent pas toujours en compte le bien être de la personne .Il vous faudra accepter d’aller lentement, à votre rythme sans savoir ou cela vous mène ; excepté à être plus heureux.

Sans faire de psychanalyse vous pourrez mettre vos problèmes sous cloche temporairement, c’est ce qu’on appelle : « refoulement » . Mais vos problèmes ressurgiront tôt ou tard, comme un polichinelle de son tiroir. Le tiroir c’est votre inconscient qui garde votre histoire cachée. Pour aller mieux vous devez l’ouvrir, apprivoiser petit à petit le polichinelle et le sortir définitivement de l’ombre. .La psychanalyse vous fera gagner beaucoup d’énergie et beaucoup de temps. Comme disait Freud la psychanalyse vous permettra de mieux aimer et de mieux travailler, de retrouver une joie d’exister.

Je suis aussi art-thérapeute

D’autres sujets qui pourraient vous intéresser :